Introduction

Descriptif

Comment partager?

Vie de Volontariat

Le futur

Coordonnées

 

Fondatrice

     

Madeleine Herman, belge, née à Liège, a fait des études d’assistante sociale. De santé fragile, elle décide de consacrer un an de sa vie à un pays en voie de développement. Ce fut Pondichéry, ancien comptoir français en Inde du sud.

Elle épouse Arnaud De Blic, venu en Inde comme coopérant au Lycée Français.

 Pendant plusieurs mois, elle travaille à la maternité de l’Hôpital des Sœurs de Cluny.
 Dans le même temps, elle cherche à aller plus loin dans son engagement. Aidée de jeunes garçons et filles pondichériens, elle parcourt la banlieue à bicyclette, avec quelques médicaments sur son porte-bagages et soigne les plus atteints. Partout, même à l’ombre des maisons bourgeoises, Madeleine découvre la vraie misère, cachée, misère autant physique que morale. 
A Oupalam, banlieue sud derrière la gare, elle est touchée par la grande misère des habitants, nouveaux venus des campagnes environnantes. C’est à Oupalam que ce groupe décide  de s’arrêter et d’agir. Il sera bientôt rejoint par des volontaires venus de France ou d’ailleurs, volontaires du Service Civil International ou jeunes voulant donner un temps de leur vie aux autres.
 Les problèmes sont vastes et dramatiques mais le contact permanent avec ces hommes, femmes et enfants fait que très vite se tissent avec cette population, le groupe et Madeleine, des liens de confiance et d’amitié qui ont rendu l’action possible et durable.
 
 Les premières activités furent un dispensaire et une distribution de lait aux enfants pour lutter contre la malnutrition et pour les adultes la recherche d’emplois stables.
 
 Pour le soutien de ses activités naissantes, Madeleine suscite la création d’un Comité à Liège en Belgique qui enverra pendant des années du lait condensé, médicaments, etc.
 

LE VOLONTARIAT EST NE!