Introduction

Descriptif

Comment partager?

Vie de Volontariat

Le futur

Coordonnées


 

Parraînage

De toutes les actions du Volontariat en Inde, celle développée en faveur des enfants

(santé, nutrition, scolarisation, apprentissage, etc.) est la plus importante.

 Plus de 1200 enfants sont accueillis par le Volontariat. Pour chacun de ces enfants, notre ambition est de les amener depuis leur prise en charge –souvent dès la crèche ou le jardin d’enfants- jusqu’à la formation à un métier. C’est donc une action de longue haleine qui nécessite un financement aussi durable que possible. C’est dans ce but que le Volontariat a mis en place un système de parraînage qui, par des amis de Belgique et de France, permet à ces enfants vivant dans de très pauvres conditions de recevoir une éducation. 800 enfants ont aujourd'hui un parrain, mais plus de 1200 enfants bénéficient de ce programme.

 La décision d'accepter un enfant pour le parraînage est prise après enquête de nos travailleurs sociaux et approbation par la section en charge, et est basée sur la situation sociale et économique de la famille.

Déroulement du programme de parraînage :

 Des lettres sont échangées entre les parrains et leurs filleuls. Les enfants parrainés reçoivent des fournitures scolaires ainsi qu'un uniforme (obligatoire dans les écoles en Inde), un repas par jour, un verre de lait chaque soir avant de commencer les cours du soir et des soins médicaux (pour avoir droit au repas, il doit obligatoirement avoir suivi la classe la veille au soir). Le Volontariat identifie les enfants orphelins ou semi-orphelins et s'arrange le cas échéant pour les placer dans des pensionnats en dehors de Pondichéry. Il subvient aux dépenses engendrées pour les études et le logement. Après le collège, les enfants parraînés qui doivent poursuivre leurs études loin de leur domicile, peuvent recevoir une bicyclette pour s'y rendre.

Les cours du soir aident les enfants à faire leurs devoirs et à apprendre leurs leçons. Le Volontariat utilise les services à mi-temps de professeurs. Ils sont sélectionnés sur leurs compétences et leur psychologie.

 Des classes spéciales ont été créées pour donner aux enfants l'opportunité de découvrir leurs talents extra-scolaires qu'ils pourront éventuellement utiliser pour leur future carrière : ainsi le yoga, la danse classique indienne (bharata natiyam), la scultpure, le dessin et la peinture, l'artisanat, le karaté, le chant et la musique classique, cours de flûte, de guitare, de piano ou de tablas sont dispensés par des professeurs spécialisés.

YOGA

Cette classe a été créée en 1991 et beaucoup d'enfants qui ont commencé cette discipline ont atteint un niveau élevé. 22 enfants assistent à ces cours. Ils ont participé à plusieurs compétitions et stages... Un des garçons a gagné un premier prix du Festival International de Yoga qui s'est tenu en janvier 2000.
DANSE CLASSSIQUE

Cette classe a été créée en 1991. 32 filles participent au programme culturel organisé par le Volontariat de temps en temps lors de festivals ou de célébrations.

SCULPTURE 25 enfants bénéficient de cette activité. 4 garçons sont très entrainés et ont réussi à décrocher une bourse d'étude du gouvernement.

  Les autres classes citées précédemment ont lieu le week-end.

 Le Volontariat organise des camps d'été dans les vastes locaux de sa ferme de Touttipakam. Des groupes d'environ 100 enfants s'y rassemblent pour une semaine en mai, répartis selon les différentes classes d'âge. Les activités englobent le théatre et la musique, et également des activités manuelles propres à chaque âge. Les enfants aiment particulièrement cette expérience qui constitue, bien souvent, le premier séjour hors de la maison.

Organisation du repas de midi :

  Une des activités principales est le repas du midi pour les enfants parrainés. Les repas sont préparés par des femmes d'Oupalam qui ont été formées. Un soin tout particulier est apporté à l'équilibre du régime alimentaire. Les repas sont variés : chaque jour, une salade puis un plat principal, riz ou pâtes avec poisson, viande ou oeufs et un fruit. Le tofu qui est plein de protéines a été introduit par une volontaire française; l'algue Spiruline, riche en nutriments, est fournie régulièrement. Le repas est tout d'abord servi aux plus petits, puis aux enfants suivant les cours de différentes écoles dans Pondichéry et enfin aux personnes âgées du Centre d'Amaidi Illam et à d'autres d'Oupalam sans ressource.

 Un parraînage est un don assorti de l’engagement moral de continuité et de durée. La somme demandée est relativement modique et entièrement transmise au Volontariat : à partir de 17 euros par mois, payables mensuellement, trimestriellement ou annuellement, au choix des parrains.

Mais cette personnalisation peut avoir des effets pervers si elle conduit les parrains à un excès de générosité envers leur filleul.

En fait, les parrains et marraines devraient considérer qu’ils «adoptent» non pas exclusivement tel ou tel enfant mais un peu tous les enfants de Volontariat.