Introduction

Descriptif

Comment partager?

Vie de Volontariat

Le futur

Coordonnées

  Travail social
     
 Répondre aux besoins des gens pauvres a toujours été notre priorité.

 Depuis le commencement jusqu'à aujourd'hui, le Volontariat a développé ses domaines d'aide en suivant l'évolution des besoins de la communauté. Avec professionnalisme, nous essayons d'approcher la communauté grâce aux concepts modernes de travail social qui doivent aboutir à un développement durable des individus.

 Créer et offrir des possibilités d'emploi pour les plus pauvres est un défi majeur des travailleurs sociaux. Nous essayons de résoudre ce problème en identifiant des places adéquates et en aidant les futurs travailleurs à présenter leurs références. Les projets personnels sont également encouragés.

HABITAT

 Comme le Volontariat a travaillé toutes ces années pour répondre au moins aux besoins de base de la Communauté, il cherche toujours à procurer une solution permanente aux problèmes de logement des plus pauvres.

 La plupart des maisons sont construites en feuilles de cocotiers appelées "KEETHU" en tamoul. Mais ces habitations ne résistent pas plus de deux ans aux conditions climatiques. Ensuite, on peut voir les étoiles et la lune, allongé sur le sol humide depuis l'intérieur de la maison. Le pauvre toit de ces maisons laisse les rayons du soleil éclairer la pièce. Les murs sont généralement en terre et s'effondrent très rapidement quand le toit est abîmé.

 Les huttes sont en général petites , de plus l'entrée étant basse, personne ne peut y rentrer debout. Une telle habitation coûte tout de même Rs 5000 ou120 euros ce qui correspond à plusieurs mois de revenu des familles pauvres.

 Chaque année avant la mousson, des centaines de personnes viennent nous demander de rénover leur huttes pour les protéger de la pluie. Mais, souvent, nous ne sommes pas capables de les aider à cause de restrictions financières. Le rêve de Volontariat est de fournir une solution permanente : des maisons solides à un coût minime.

CATASTROPHES NATURELLES : INONDATIONS ET FEUX

 Les inondations et le feu ont toujours un effet dévastateur, spécialement pour les pauvres.

 Chaque année, Pondichéry reçoit de fortes chutes d'eau pendant la mousson d'octobre à décembre qui inondent les terrains bas et les huttes, ne laissant plus de place aux gens pour s'asseoir ou dormir. Par ailleurs, et surtout en été, des incendies assez fréquents détruisent complètement les maisons, ajoutant à la misère des gens.

 Volontariat apporte toujours une première aide aux personnes sinistrées avec de la nourriture et autres provisions. Les portes de notre Centre Communautaire restent constamment ouvertes pour aider les gens en difficulté. Toutes ces années, Volontariat a reconstruit des huttes pour des centaines de personnes qui avaient tout perdu dans ces catastrophes naturelles.

LES SANITAIRES

 Quand des personnes souffrent tant de leur habitat, il est difficile de leur expliquer la nécessité et les bienfaits de l'hygiène. La plupart des huttes sont sans électricité ni eau courante. Les toilettes sont souvent à ciel ouvert. Les gens n'imaginent pas encore à avoir des sanitaires à l'intérieur de la maison ; aussi les femmes doivent se cacher derrière des buissons. Le nombre d'habitations augmentant, il y a de moins en moins de place pour les femmes qui en soufrent de plus en plus. De plus, ces toilettes à ciel ouvert sont responsables de nombreux problèmes de santé dûs au manque d'hygiène, pollution de l'eau, vers intestinaux....

 Volontariat a donné un terrain pour construire des toilettes publics dans le village et, petit à petit, préconise de construire des toilettes privées.